PSG : En plein scandale, le clan Al-Khelaïfi sort du silence et contre-attaque

Sale affaire pour le PSG et le Qatar à l'approche de la prochaine Coupe du monde. Tayeb.B, un entrepreneur franco-algérien, a été détenu pendant près de neuf mois à Doha car il aurait détenu des documents compromettants pour le président du club parisien et la famille royale qatarie. Mais l'entourage de Nasser Al-Khelaïfi a tenu à livrer sa version des faits.

Le 27 juillet 2021, trois interpellations avaient eu lieu dans une affaire, s’intéressant à une nébuleuse gravitant autour de la direction du PSG. L'un des hommes interpellés était Tayeb.B, un entrepreneur franco-algérien domicilié au Qatar, qui aurait détenu des documents compromettants pour la famille royale et Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG. Tayeb.B aurait été détenu à Doha entre janvier et novembre 2020 dans des conditions « éprouvantes » selon les informations de Libération.

Tayeb.B évoque des « traitements inhumains »

Contactés par le média, les avocats de Tayeb.B n'hésitent pas à évoquer le terme de « traitement inhumain » pour définir les conditions de détention de leur client. Sa libération n'aurait été enregistrée qu'après la signature d'un deal avec les avocats de Nasser Al-Khelaïfi. L’entrepreneur doit se murer dans le silence, sans quoi il devra une somme de 5M€ « sans mise en demeure préalable». Il est également contraint de reconnaître « s’être…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com