PSG - Polémique : La décision radicale du PSG dans le feuilleton Icardi...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au cœur d'une situation compliqué au sein de son couple, Mauro Icardi a demandé à ne pas être retenu dans le groupe pour affronter le RB Leipzig ce mardi soir. Une demande que le PSG a accepté, autorisant même son attaquant à s'absenter deux jours pour se rendre à Milan.

Depuis samedi, le feuilleton Icardi agite le football. Tout a commencé par une story Instagram dans laquelle Wanda Nara lâche une petite bombe : « Une autre famille que tu brises pour une s*lope. » Rapidement, la rumeur enfle concernant une rupture du couple Icardi. L'attaquant du PSG aurait trompé sa femme avec une célèbre actrice argentine. Il n'en fallait pas plus pour lancer une Télénovela alimentée par les publications Instagram des deux protagonistes. De retour à Milan ce week-end avec ses cinq enfants, dont les deux de Mauro Icardi, Wanda Nara a finalement été rejoint par l'ancien buteur de l'Inter Milan qui a posté plusieurs photos sur les réseaux sociaux avec sa femme de ce qui ressemblait à une réconciliation. Mais cela n'a pas duré longtemps puisque dans la foulée, Wanda Nara publiait un photo avec le message énigmatique suivant : « Bonjour. Je préfère mieux ma main sans anneau. » Et finalement, toute cette histoire a un impact sur le PSG.

Le PSG va se passer d'Icardi contre Leipzig

En effet, visiblement très touché par cette affaire, Mauro Icardi n'a pas pris part aux entraînement du PSG dimanche et lundi. « Mauro Icardi a eu l’autorisation du club pour motif familial et n’a pas participé à l’entrainement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles