PSG - Polémique : Impliqué dans une nouvelle affaire, Neymar répond aux accusations !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il fait l’objet d’une accusation d'agression sexuelle lancée par Nike, son ancien équipementier, Neymar a pris la parole sur ses réseaux sociaux pour démentir fermement ces informations.

Véritable star mondiale, Neymar est convoité par les plus grandes marques pour des partenariats. Pendant de longues années, l’attaquant du PSG avait décidé de collaborer avec Nike, mais en septembre dernier, le Brésilien a surpris en quittant la marque à la virgule pour rejoindre Puma. Un changement qui pourrait avoir une sombre explication. Selon le Wall Street Journal, le joueur de 29 ans aurait été accusé par une employée de la marque de l'avoir agressée sexuellement en 2016 puis aurait refusé de coopérer à une enquête menée en 2019 afin de clarifier l’affaire. Pour l’AFP, Nike a confirmé les raisons qui l’avaient poussé à rompre son engagement avec Neymar : « Nike a mis fin à son partenariat avec le sportif parce qu'il a refusé de coopérer dans une enquête de bonne foi sur des allégations crédibles d'actes répréhensibles formulées par une employée », tout en précisant que « l’enquête n’a pas été concluante. Aucun ensemble de faits n'a émergé qui nous permettrait de nous prononcer sur le fond de l'affaire. Il serait inapproprié pour Nike de faire une déclaration accusatrice sans être en mesure de fournir des faits à l’appui. » Secoué par ces révélations, Neymar a décidé de réagir personnellement sur ses réseaux sociaux, réfutant les accusations qui le visaient.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles