PSG - Polémique : Messi, blessure… La guerre est déclarée entre Leonardo et l’Argentine !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Absent des derniers matchs du PSG pour cause de blessure, Lionel Messi a tout de même fait le voyage jusqu’en Argentine pour être avec sa sélection durant cette trêve internationale. De quoi susciter la colère de Leonardo, mais en Argentine, on n’a pas manqué de lui répondre.

Alors que Lionel Messi peine encore à trouver ses marques au PSG, c’est aussi parce qu’il passe beaucoup de temps avec sa sélection depuis le début de la saison. Appelé avec l’Argentine, La Pulga multiplie ainsi les voyages à travers le monde. D’ailleurs, le dernier voyage en Argentine de Lionel Messi ne passe pas vraiment au sein du club de la capitale. En effet, alors que le sextuple Ballon d’Or a manqué les derniers matchs du club du PSG pour cause de blessure, cela ne l’a pas empêché d’être appelé par Lionel Scaloni durant cette trêve internationale et de se rendre au rassemblement de l’Albiceleste, avec qui il pourrait notamment disputer le choc face au Brésil de Neymar. Forcément, compte tenu de l’état physique de Lionel Messi, le PSG aurait bien aimé empêcher ce déplacement et garder son joueur dans la capitale pour qu’il se remette sur pied. Pour Le Parisien, Leonardo a d’ailleurs poussé un coup de gueule à ce sujet, lâchant : « Nous ne sommes pas d’accord pour laisser partir en sélection un joueur qui, pour nous, n’est pas en condition physique ou qui se trouve en phase de réhabilitation. Ce n’est pas logique, et ce type de situations mérite qu’on définisse un véritable règlement avec la FIFA

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles