PSG : Le Qatar étudie la possibilité de quitter Paris

Alors que le PSG espère pouvoir racheter le Parc des Princes, il doit faire face au refus catégorique de la Mairie de Paris. Une position qui n’a pas changée, comme l’a affirmé ce samedi Anne Hidalgo. Le club de la capitale a réagi et s’est dit contraint de trouver des options alternatives.

Cela fait maintenant quelque temps que le PSG souhaite devenir le propriétaire du Parc des Princes. « Est-ce que ça va s’arranger ? Je l’espère mais on regarde les options. Avec le fair-play financier... Tous les grands clubs ont des stades de 60, 65, 80.000 places. Là, on arrive à un maximum, on ne peut pas faire plus », avait confié Nasser Al-Khelaïfi sur RMC le mois dernier. Le club de la capitale aimerait y mener ses projets d’agrandissement et de modernisation, sauf que la Marie de Paris refuse de lui vendre. Interrogé à ce sujet par Le Parisien, Anne Hidalgo s’est montrée très ferme sur la question.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Le Parc des Princes n’est pas à vendre »

« Très clairement, le Parc des Princes n’est pas à vendre. Et il ne sera pas vendu. C’est une position ferme et définitive. Il s’agit d’un patrimoine exceptionnel des Parisiens. Mais bien sûr qu’il faut accompagner le PSG dans son envie et son besoin de rénovation, d’augmentation de la capacité, de modernisation du Parc. Rappelons tout de même que le contexte est contraint. Une partie du stade se trouve…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com