PSG : La réponse cinglante de la Mairie de Paris à Al-Khelaïfi

Nasser Al-Khelaïfi s'engage dans un gros combat face à la Mairie de Paris, propriétaire du Parc des Princes. Le président du PSG souhaiterait racheter l'enceinte et avoir une plus grande marge de manœuvre dans les décisions. Mais des proches d'Anne Hidalgo continue d'affirmer que le stade n'est pas à vendre, malgré les menaces du responsable qatari.

Présent à Paris depuis 2011, Nasser Al-Khelaïfi souhaite faire contre grandir le club. Et pour cela, il souhaite devenir propriétaire du Parc des Princes, détenu actuellement par la Ville de Paris. « À chaque fois, on nous a dit : ''Après l'élection à la mairie''. Puis : ''Après l'élection du Président.'' On a perdu cinq ans. On aurait déjà pu construire un nouveau stade » déplore le président du PSG, qui a brandi la menace d'un déménagement au Stade de France, ou alors au sein d'un nouveau stade. Pas de quoi impressionner les proches d'Anne Hidalgo, la Maire de Paris.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le groupe écologiste au Conseil de Paris s'oppose à Al-Khelaïfi

Ce jeudi, le groupe écologiste au Conseil de Paris, membre de la majorité autour d'Anne Hidalgo, a annoncé qu'elle s'opposait à la vente du Parc des Princes. Pour justifier sa décision, il indique que le Parc des Princes « fait partie du patrimoine de la ville » et qu'il faut le protéger.

« À aucune condition, on ne le vendra »

Premier adjoint à la Mairie de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com