PSG : Ramos sous pression, une improbable malédiction frappe QSI

En choisissant le numéro 4 au PSG, Sergio Ramos ne s'en doutait probablement pas, mais il prend un gros risque. En effet, depuis l'arrivée de QSI à Paris, ce numéro de maillot semble maudit puisqu'il a été successivement porté par Milan Bisevac, Yohan Cabaye, Benjamin Stambouli, Grzegorz Krychowiak et Thilo Kehrer. L'ancien joueur du Real Madrid va donc devoir vaincre cette malédiction cette saison.

Bisevac le précurseur du numéro 4, Kehrer abandonne

Le premier joueur de l'ère QSI à étrenner le numéro 4 était Milan Bisevac. Très apprécié par Antoine Kombouaré qui l'avait eu sous ses ordres à Valenciennes, le Serbe débarque donc durant l'été 2011 au tout début de l'ère QSI. Le PSG entre dans une nouvelle dimension et Bisevac semble un peu juste pour en faire partie. D'autant plus qu'en quelques mois, Alex et Thiago Silva vont débarquer à Paris. Après une seule saison, il va donc quitter le club de la capitale. Le premier échec pour un numéro 4 à Paris. Mais pas le dernier. Et pour cause, en 2018, le PSG lâche 37M€ pour recruter Thilo Kehrer. Pourtant averti des échecs successifs, l'Allemand choisi de récupérer le 4. Et il ne réussira pas à vaincre la malédiction. Malgré des débuts encourageants, son erreur en huitième de finale de la Ligue des champions contre Manchester United, seulement six mois après son arrivée précipitera sa chute. Depuis, Kehrer a dépanné, sans jamais s'imposer et n'entre désormais plus du tout dans les plans du PSG qui vient de recruter Nordi Mukiele.

Cabaye,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles