Le PSG est recalé, le Qatar va aller voir ailleurs

Cela fait quelque temps que le PSG brosse la mairie de Paris dans le bon sens du poil afin d’acheter le Parc des princes. Cependant, la maire Anne Hidalgo a publiquement recalé le Paris Saint-Germain, forçant le club à envisager un départ.

Depuis deux années à présent, le PSG discute avec la mairie de Paris au sujet de l’éventuelle acquisition du Parc des princes. L’objectif du président Nasser Al-Khelaïfi et des hauts dirigeants du Paris Saint-Germain est de pouvoir être propriétaire du Parc des princes afin d’entre autres agrandir la capacité du stade et par la même occasion gonfler ses recettes les jours de match comme c’est déjà le cas dans les grands stades anglais comme au Tottenham Hotspur Stadium.

La mairie de Paris refuse de vendre le Parc, le PSG dos au mur

D’après The Daily Telegraph, le PSG aimerait suivre l’exemple de Tottenham afin de notamment pouvoir plus facilement s’attacher les services des plus grandes stars et aussi de les conserver d’un pont de vue économique. Cependant, la maire de Paris Anne Hidalgo a clairement fait savoir au Parisien dernièrement qu’elle refusait de vendre le Parc des princes pour la simple et bonne raison qu’il est un « patrimoine exceptionnel des Parisiens ». Le journaliste Bruno Salomon a expliqué sur son compte Twitter que le PSG étudierait d’autres options ne parvenant pas à un accord avec la mairie sur la vente du Parc des princes.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com