PSG : Regarde-moi, déteste-moi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Je pense que maintenant, il n'y a pas plus compétitive que cette équipe". Au moment de la présentation de Lionel Messi à Paris, Nasser al-Khelaïfi en avait profité pour envoyer un message à Kylian Mbappé, qui souhaitait quitter la capitale, mais aussi au reste du monde. Et comment lui en vouloir puisque son équipe était désormais composée de Keylor Navas, Gianluigi Donnarumma, Sergio Ramos, Achraf Hakimi, Marquinhos, Presnel Kimpembe, Marco Verratti, Georginio Wijnaldum, Mauro Icardi, Ángel Di María, Kylian Mbappé, Neymar et Lionel Messi. Sauf qu'à l'image de L'Équipe et son "Tous les pays nous les envient" en évoquant le trio offensif de l'équipe de France Mbappé-Benzema-Griezmann, le PSG est en train de se manger un retour de bâton. Car sur le papier des millions de gens à travers le monde se languissent de voir jouer ces joueurs ensemble et sont prêts à se lever en pleine nuit pour les regarder. Mais ça, c'est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles