Le PSG s’incline à Nice et laisse Monaco filer vers le titre

Frustré, dépassé, Paris a perdu une rencontre capitale à Nice (3-1) en conclusion de la 35e journée de Ligue 1. Grâce à Balotelli, Pereira et Donis, les Aiglons reviennent à trois longueurs des Parisiens. Et plus important encore : le PSG a sans doute dit adieu au titre, qui ne devrait pas échapper à Monaco.

Monaco sur la voie royale, Nice revient sur Paris

L’AS Monaco a peut-être fait un pas décisif vers le titre de champion de France. Les Monégasques ont gagné contre Toulouse (3-1) et leurs poursuivants parisiens ont fini par craquer à Nice (3-1) dans cette course-poursuite sans merci débutée cet hiver. L’ASM a trois points d’avance et un match en retard à disputer ; s’ils ne se loupent pas, Kylian Mbappé et les siens seront sacrés. Paris devra même se bagarrer pour garder sa 2e place : l’OGC Nice n’est plus qu’à trois points dans son rétro.

Balotelli, un poison pour Paris

Il n’avait jamais marqué de l’extérieur de la surface et il a bien choisi son match pour sa première. D’un bon mouvement suivi d’une frappe sèche, Mario Balotelli a ouvert le score (26e) face à Verratti et Thiago Silva. Sous les yeux du sélectionneur de Giampiero Ventura, l’Italien a égalé son meilleur total en carrière en championnat (14 buts). Puis, le Niçois a pourri l’ambiance en chambrant Thomas Meunier et Blaise Matuidi avec ses petits dribbles, puis en se chauffant avec Edinson Cavani. De quoi mettre les nerfs parisiens en pelote. C’est aussi comme ça qu’on gagne une rencontre. L’Allianz-Riviera l’a ovationné à sa sortie (77e).

Les latéraux parisiens hors du coup

A une époque, les latéraux formaient l’un des principaux atouts du PSG. Les temps ont changé. Ce Nice-Paris a mis...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages