PSG : Sergio Ramos et ses (étonnantes) voitures, visite de son garage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Sergio Ramos voitures
Des Audi, Mercedes, une Toyota ou une star du début des 60’s ont les faveurs de Sergio Ramos.

On ne peut raisonnablement pas dire à son sujet, que pour Sergio Ramos, tout roule. Depuis que l’iconique défenseur du Real Madrid, a quitté la capitale d’Espagne pour celle de France et son club, le PSG, rien ne va, à tout le moins physiquement. Plus de deux mois se sont écoulés depuis la reprise et il n’a toujours pas porté le maillot parisien, sur un terrain de football. Sergio Ramos se fait désirer, en attendant, il doit tuer le temps autrement.

[See image gallery at www.sportune.fr]

La Fiat 600 du défenseur du PSG : un drôle de numéro

Parfois en s’offrant un moment d’évasion, au volant d’une voiture. Et en ce cas choisit-il son étonnante Fiat 600, star des automobiles des années 50 à 60. Sergio Ramos a la sienne rouge bordeaux, depuis maintenant plus de trois ans. Avant cela, le footballeur a plusieurs fois éprouvé des modèles du constructeur allemand, Audi. Et pour cause, son ancien club, le Real Madrid, a la marque aux anneaux pour partenaire commercial, cela signifie que chaque saison, une nouvelle version est livrée aux joueurs du collectif merengue.

Des Audi prêtées par le sponsor ou même une Toyota gagnée sur le terrain

Sergio Ramos n’y a pas fait exception, pendant ses très longues années à la Maison Blanche, mais parfois il a fait des infidélités à Audi, avec la marque concurrente, Mercedes, tantôt au volant d’un gros Classe G AMG à 170 000 euros, tantôt d’une AMG GT S de plus de 500 chevaux, à près de 190 000 euros. Ce dernier est, avec l’Audi R8 Spyder qu’il a un temps piloté, le véhicule le plus puissant que l’on lui connaisse. Enfin, la vie de footballeur offre des opportunités inattendues, comme celles de pouvoir gagner une voiture. C’est arrivé à Sergio Ramos, en 2014, pour son titre de meilleur joueur du mondial des clubs, lui a été offerte une Prius, du constructeur Toyota. Découvrez les bolides du défenseur en images, dans le diaporama ci-dessus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles