Le PSG tremble, un avertissement est lancé en interne

Sans son trio de stars en attaque, le PSG a connu une soirée compliquée à Châteauroux ce vendredi, décrochant sa victoire dans les dernières minutes de la partie (3-1). Après la rencontre, Christophe Galtier a reconnu qu’il n’avait pas été simple pour son équipe de briller face au 14e de National, l’obligeant à hausser le ton dans le vestiaire.

Le PSG s’est fait quelques frayeurs ce vendredi sur le pelouse de Châteauroux. Opposés au 14e de National pour leur entrée en lice en Coupe de France, les hommes de Christophe Galtier ont du attendre la fin de match pour passer devant au score grâce à Carlos Soler (78e), auteur d’une prestation insipide en dehors de son but. Le PSG avait pourtant ouvert la marque par l’intermédiaire d’Hugo Ekitike dès la 13e minute, mais la Berrichonne est revenu sur un tir de Natanaël Ntolla dévié par El Chadaille Bitshiabu (38e). Juan Bernat viendra sceller la victoire parisienne (90e+1), un soulagement pour Christophe Galtier qui n’oublie pas pour autant la manière avec laquelle le PSG a décroché son billet pour les 16es de finale.

« L’entame de match était conforme à ce que j’attendais (…) Et puis après, patatras »

« L’entame de match était conforme à ce que j’attendais, c’était important d’ouvrir le score. Et puis après, patatras. Mon équipe s’est retrouvée coupée en deux, ça a donné beaucoup d’espoir pour Châteauroux, qui a très bien joué », a confié Galtier en conférence de presse, relayé par RMC.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com