PSG, Tuchel : « Neymar est parfois provocateur »

Thomas Tuchel, l’entraineur du PSG, a reconnu que Neymar avait des facettes de caractère qui ne l’honorent pas.
Thomas Tuchel, l’entraineur du PSG, a reconnu que Neymar avait des facettes de caractère qui ne l’honorent pas.

Neymar est une star au Paris SG. Et il se comporte comme tel. Aussi bien dans le sens positif que le négatif. C’est ce qu’a fait savoir son entraineur Thomas Tuchel dans une interview récente accordée à France TV Info. Tout en louant le rendement et aussi le côté humain dont peut faire preuve le Brésilien, le coach allemand a reconnu que ce dernier avait aussi quelques défauts et dont il ferait bien de se débarrasser.

« Neymar n’est pas simple à gérer du tout »

« Il n’est pas simple à gérer du tout, a confié Tuchel avec le sourire. Il a un grand, grand cœur, mais malheureusement, il ne montre pas toujours qu'il est un garçon généreux, fiable. Parfois, il est provocateur et c'est super dommage parce que ce n'est pas nécessaire ». Il n’y a donc pas que les adversaires de l’international auriverde qui sont irrités par son côté provocateur. Même s’il s’agit là d’un autre type de provocation.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

A la question s’il a déjà évoqué avec l’intéressé cette attitude avec l’espoir de le faire changer, Tuchel a répondu par l’affirmative : « Oui, oui, je lui dis. On rigole beaucoup ensemble et j'essaie toujours de dire la vérité. Il l'accepte, mais c'est difficile. "Ney" est provocateur quand il sent que quelque chose ne va pas bien. Pas quand il est tranquille. »

C’est la deuxième fois en l’espace de quelques jours que l’entraineur parisien souligne un comportement de Neymar qui ne lui fait pas plaisir. Vendredi, après le match face à Lille en championnat, il avait déclaré que la réaction qu’a eue le Brésilien en filant directement au vestiaire après son remplacement « doit être discutée en interne ».

Neymar sur le banc face au Real ?

Face aux Dogues, Neymar avait fait son retour à la compétition après plus d’un mois d’absence. Il a livré une prestation relative moyenne, avant de sortir peu après l’heure du jeu. Ce mardi, il devrait se rasseoir sur le banc pour le duel tant attendu en Ligue des Champions contre le Real à Bernabeu.

À lire aussi