Puig : Rien de négatif pour Márquez à être associé à son frère

Oriol Puigdemont

Alors qu'il avait déjà renouvelé son contrat avec Marc VDS pour défendre son titre en Moto2, pour 2020, celui-ci ayant renoncé à la deuxième année de son contrat. Son nom circulait depuis déjà quelques années pour une éventuelle promotion à la catégorie reine, mais c'est finalement dans un contexte imprévu qu'elle se matérialise, signifiant qu'il va intégrer une équipe qui depuis 2013 est emmenée par son frère aîné.

Avant de voir les deux pilotes espagnols évoluer côte à côte et partager le même stand lors des essais de pré-saison puis des premières manches du championnat, beaucoup s'interrogent sur l'effet que cette cohabitation aura sur le sextuple Champion du monde. Wayne Rainey, par exemple, estime que cela pourrait déconcentrer le leader. Pas de quoi s'inquiéter pour Alberto Puig, team manager et à l'origine du recrutement. Selon lui, l'envie de gagner du #93 primera toujours sur tout le reste.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Bientôt la reprise pour les pilotes MotoGP

"Marc serait bien plus inquiet si son frère faisait ses débuts en MotoGP avec une autre équipe. De cette façon, il sait qu'il est dans une bonne position, car il sait comment Honda traite ses pilotes", explique-t-il à Motorsport.com. "Je ne vois pas comment l'arrivée d'Álex pourrait affecter Marc de façon négative. En réalité, il est ravi. La seule chose qui lui importera c'est que tout aille bien avec la moto, c'est la seule chose qui l'affecte et qu'il a en tête. C'est un champion et le jour où il devra se battre roue contre roue contre son frère, il le fera. Fin de l'histoire."

À l'approche du premier test de l'année, qui aura lieu début février à Sepang, on se demande selon quels paramètres seront évaluées les performances du rookie, surtout au vu de la saison si difficile qu'a connue Jorge Lorenzo lorsqu'il s'est frotté à la RC213V. "Je pense que c'est une excellente opportunité pour lui. Il faudra le juger en fonction du niveau de la catégorie et de l'équipe dans laquelle il arrive. Ses résultats et sa courbe d'apprentissage montreront s'il a réussi ou non", souligne Alberto Puig, pour qui l'objectif du rookie est clair : "Álex doit travailler, faire des sacrifices et faire des efforts. Le talent ne se contrôle pas, on l'a ou on ne l'a pas. Mais l'effort, oui."

À lire aussi