Pulisic, Captain Not America

Chacun son histoire préférée. Il y a celle de Marvel qui traverse les époques et relate l'acte héroïque de Steve Rogers, sombrant dans la glace à bord d'un vaisseau d'Hydra le 5 février 1945 pour sauver la planète. Et celle écrite mardi dernier par Christian Pulisic, donnant son corps pour la nation pour permettre aux siens de se qualifier en huitièmes de finale de cette Coupe du monde 2022. L'un restera endormi dans la glace pendant 70 ans. L'autre passera quelques heures à l'hôpital avant de ressortir presque indemne. Quoi qu'il en soit, les deux héros se font appeler de la même façon. Mais à la différence du vrai Captain America, Christian porte mal le costume.

"J'espère que les gens qui nous regardent, surtout ceux aux USA, pourront se dire : "Ces gars-là donnent vraiment tous les uns pour les autres, pour ce pays", et c'est ce qui nous rend vraiment…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com