Le Qatar a fait des folies, banqueroute pour le PSG ?

Depuis l’arrivée du Qatar à la tête du Paris Saint-Germain, plusieurs transferts colossaux ont été réalisés par le club de la capitale, une démesure qui a un prix. Alors que Lionel Messi est la dernière star à avoir rejoint le projet QSI, le PSG enregistre aujourd’hui des pertes records, une menace pour la suite ?

Malgré la présence du Qatar, le PSG n’échappe pas aux problèmes financiers. La crise du Covid a notamment eu de lourdes conséquences sur le club de la capitale, et les derniers chiffres ne sont clairement pas bons. D'après les résultats publiés dans le dernier rapport de Football Benchmark de la société KPMG, le PSG a perdu 369M€ net sur la saison 2021/2022, et ce malgré les bons résultats financiers liés aux recettes de billetterie (131M€) et aux contrats de sponsoring renégociés à la hausse suite à l'arrivée de Lionel Messi (399M€). Faut-il alors s’inquiéter pour l’état du PSG ?

Un déficit à 369M€ net et une masse salariale qui explose

« C’est l’un des pires résultats nets de l’histoire du football, seulement dépassé par l’imbattable FC Barcelone de 2020-2021, qui avait enregistré 481 millions d’euros de pertes », concède au Parisien Antonio Di Cianni, directeur du département économie du football et stratégie à Football Benchmark, guère plus rassurant au sujet de la masse salariale du club, s’élevant à 728M€, soit « le plus haut jamais enregistré pour un club de football », en hausse de 45 % par rapport à la dernière saison, dépassant ainsi les revenus du PSG estimés…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com