Qatar : des milliers de travailleurs étrangers expulsés de leurs logements à Doha

Parmi les 3 millions d'habitants au Qatar, environ 85 % sont des travailleurs étrangers. (F. Faugère/L'Équipe)

Selon Reuters, le Qatar a expulsé mercredi des milliers d'ouvriers étrangers travaillant sur les chantiers de la Coupe du monde (20 novembre-18 décembre). D'après les résidents, une douzaine de bâtiments auraient été évacués.

Le lot de polémiques entourant la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre) n'est pas près de s'arrêter. Selon l'agence Reuters, les autorités de Doha ont évacué mercredi des immeubles de la capitale où logeaient des travailleurs étrangers. Dans un bâtiment qui, selon les résidents, abritait 1 200 personnes dans le district d'Al Mansoura, les fonctionnaires municipaux ont sommé les habitants de partir dans un délai de deux heures.


lire aussi

La Fédération canadienne souhaite « des améliorations tangibles » au Qatar


« Nous n'avons nulle part où aller »

Désoeuvrés, les travailleurs ont été pris au dépourvu. « Nous n'avons nulle part où aller », s'est indigné un homme en s'adressant à l'agence de presse. Un responsable du gouvernement qatarien s'est expliqué sur la situation en affirmant que ces expulsions « ont été conçues conformément aux plans visant à réorganiser à long terme les zones de Doha. [...] Tous ont depuis été relogés dans des locaux sûrs et appropriés », a poursuivi le responsable. Il a aussi assuré que ces opérations n'étaient pas liées à la Coupe du monde.

Parmi les 3 millions d'habitants du Qatar, environ 85 % sont des travailleurs étrangers.