Qatar : Pourquoi y a-t-il autant de sièges vides dans des stades annoncés pleins ?

Son Qatar mené 0-2 par l'Équateur et désemparé face à la situation, Felix Sánchez Bas a fini le match d'ouverture le regard dans le vide. Aussi bien au sens figuré qu'au propre, bien qu'il ne le formulera pas ainsi. Interrogé sur ces tribunes du stade Al-Bayt qui se sont drastiquement clairsemées dès la mi-temps – certains déserteurs ayant brandi le motif du froid dans les tribunes, les chances anéanties de leur équipe de revenir au score ou la route qui les attendait –, le sélectionneur du pays organisateur a botté en touche, sans risquer de blesser quelqu'un : "J'avais autre chose à faire que de regarder les tribunes. J'ai juste en tête de faire en sorte que les fans puissent vibrer pour leur équipe lors des matchs à venir." Soit entendu le Catalan : les Grenats affrontent ce vendredi le Sénégal et chercheront à retenir cette fois leurs supporters jusqu'au coup de sifflet final. "Je n'ai pas compris l'attitude des…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com