Qualifié pour les quarts de finale, Rafael Nadal prévient que « chaque match pourrait être le dernier » à Roland-Garros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Rafael Nadal sait que les matches lui sont comptés. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu'il se prépare à retrouver Novak Djokovic en quarts de finale de Roland-Garros, mardi, Rafael Nadal est conscient que sa carrière touche à sa fin.

« Ce match était d'un très haut niveau. Qu'est-ce qui a fait la différence, à la fin ?
Le fait que je joue un peu mieux... Vous savez, le sport c'est très simple, finalement. Quand vous jouez mieux que l'autre, en général vous gagnez. Et si vous jouez moins bien, vous perdez. Sur ce match, quand j'ai réussi à bien jouer, j'ai gagné des points. Et quand ce n'était pas le cas, j'avais des problèmes. J'ai perdu le premier set car je jouais moins bien que lui. Mais après, j'ai mieux joué, j'étais plus agressif. Je pense que j'ai fait un très bon troisième set.

lire aussi

Nadal s'arrache pour battre Auger-Aliassime

Mais j'ai fait une énorme erreur en début de quatrième, alors que j'avais la situation sous contrôle, et tout s'est compliqué. Mais le plus important est que j'ai pu retrouver un bon niveau dans le cinquième. Mais il faut dire que Félix jouait de mieux en mieux. Si vous n'arrivez pas à le repousser, c'est difficile de le maîtriser car il a un énorme service et sa première frappe de coup droit est très agressive.

« Je ne peux pas me plaindre, je suis en quarts de finale de Roland-Garros. Il y a deux semaines de ça, je ne savais même pas si j'allais pouvoir venir. »

Novak Djokovic est votre prochain adversaire. Par rapport à votre niveau face à Auger-Aliassime, qu'est-ce qu'il faudra faire différemment ?
Je ne sais pas car nous ne nous sommes pas affrontés depuis longtemps, plus depuis la demi-finale ici l'an dernier. Je n'ai pas joué de matches de ce niveau depuis les trois derniers mois donc ce sera un énorme défi. Bien sûr, il a déjà gagné neuf matches de rang, je crois, depuis Rome. Et ici, il n'a pas perdu un set, donc il sera forcément en confiance. Moi, j'accepte ma situation. Je ne peux pas me plaindre, je suis en quarts de finale de Roland-Garros. Il y a deux semaines de ça, je ne savais même pas si j'allais pouvoir venir.

lire aussi

Le tableau hommes

Alors j'apprécie simplement le fait d'être ici une année de plus. Car pour être honnête, chaque match que je joue ici pourrait être le dernier de ma carrière à Roland-Garros. C'est là où j'en suis actuellement. Oui, j'ai traversé de dures épreuves à cause de mon pied (gauche) et je ne sais pas ce qu'il en sera dans un futur proche, au niveau de ma carrière. C'est pourquoi j'essaie de profiter au maximum et de me battre autant que je le peux pour continuer à vivre ce rêve qui est de continuer à jouer au tennis et de pouvoir faire face au n°1 mondial dans les derniers tours du tournoi. On verra. J'espère que je serai capable de jouer au plus haut niveau possible. »

lire aussi

Toute l'actu de Roland-Garros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles