Qualifications de l'Open d'Australie : Burel, Couacaud et Lokoli dans le tableau principal

Clara Burel s'est qualifiée pour le grand tableau de l'Open d'Australie. (N. Luttiau/L'Équipe)

Clara Burel, 21 ans, a souffert lors de ses deux derniers tours de qualifications à Melbourne mais elle tient sa place dans le tableau final, tout comme Selena Janicijevic. Enzo Couacaud et Laurent Lokoli sont, eux, parvenus à intégrer le tableau masculin.

À l'inverse de Kristina Mladenovic (battue 6-3, 4-6, 6-2 par l'Américaine Katie Volynets) et de Léolia Jeanjean (stoppée 6-4, 6-2 par l'Ukrainienne Lesia Tsurenko), Clara Burel (21 ans) a décroché jeudi son billet pour le grand tableau de l'Open d'Australie, tout comme sa compatriote Jelena Janicijevic (20 ans, tombeuse de la Britannique Jodie Burrage 6-3, 1-6, 6-2). Elles affronteront respectivement la wild card australienne Talia Gibson et la Slovène Kaja Juvan.

lire aussi : Le tableau féminin de l'Open d'Australie

Menée 7-6, 4-0, balle de 5-0, mercredi, au deuxième tour des qualifications, par la Canadienne Carol Zhao (168e), Burel avait, de son propre aveu, « pratiquement un pied dans l'avion du retour ». Finalement vainqueur en près de trois heures (6-7 [4], 6-4, 7-6 [2]), la Française de 21 ans a encore dû s'employer, jeudi, pour franchir la dernière marche qui la séparait du tableau final.

Surtout après la perte la première manche, 6-3, contre la Serbe Olga Danilovic (153e). « C'était difficile, je n'avais vraiment pas de bonnes sensations. Je n'étais pas en rythme, au début mais ça s'est inversé rapidement au deuxième, et j'ai essayé de maintenir ce niveau, je n'ai pas lâché. Je ne sais même pas trop comment ça a tourné. Je pense que je n'ai plus fait de fautes et qu'elle a pas mal donné. »

La Française aligna ainsi neuf jeux de rang (3-6, 6-0, 3-0) avant que la Serbe ne gagne deux jeux, ses deux derniers (3-6, 6-0, 6-2). Comment Clara Burel explique-t-elle les excellents passages qu'elle arrive à placer dans ses matches ? « Je crois que c'est une concentration hyper profonde, par moments, qui fait que ça va dans ton sens et que tu ne vois même pas défiler les jeux. » Après l'US Open 2022, l'Open d'Australie 2023 est le deuxième tournoi du Grand Chelem d'affilée dont elle franchit les qualifications. À New York, elle était ensuite allée jusqu'en seizièmes de finale.

lire aussi : Le tableau masculin de l'Open d'Australie