Quartararo ne comprend pas pourquoi il a "tout perdu"

Vincent Lalanne-Sicaud
·1 min de lecture

La deuxième course sur le MotorLand Aragón s'est mieux déroulée que la première pour , mais elle a également été difficile et lui vaut de perdre huit points au championnat. Le pilote du team Petronas a vu l'arrivée à la huitième position, derrière deux de ses principaux adversaires pour le titre, Joan Mir, encore présent sur le podium, et Maverick Viñales, alors qu'il était optimiste après un warm-up encourageant.

"Je ne suis pas vraiment satisfait, parce que ce matin, au warm-up, on a trouvé quelque chose de positif, on se sentait performants", a expliqué Quartararo. "Mais j'ai tout perdu en course. Ce n'était pas très facile. Je suis content de quitter Aragón parce qu'on a été en difficulté tous les jours pendant deux semaines. Je vais vraiment me concentrer sur Valence maintenant. Je suis certain que Valence sera une meilleure piste pour nous, avec moins de dégradation des pneus. Je pense qu'on sera rapides et constants, pas comme ici."

Franco Morbidelli, son équipier, a pourtant réussi à s'imposer ce week-end. L'Italien dispose d'une machine légèrement différente, la Yamaha de 2019, mais Quartararo estime que la différence se fait dans leur façon de contrôler la machine. "C'est une question de style de pilotage. On a plus ou moins la même moto, on a débuté avec les mêmes pneus. C'est sûr que c'est lié au style de pilotage. Il a été été très bon. On doit comprendre pourquoi on a été si lents en course."

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRTGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images