Quatre mineurs mis en examen après le suicide d’une collégienne dans le Pas-de-Calais

©Mourad ALLILI/SIPA

Quatre mineurs ainsi qu’une personne majeure ont été mis en examen après la mort de Lindsay, une adolescente de 13 ans, à Vendin-le-Veil dans le Pas-de-Calais, a annoncé le Procureur ce jeudi 25 mai.

L’enquête judiciaire ouverte après la mort de Lindsay avance. Quatre mineurs ont été mis en examen pour « harcèlement scolaire ayant conduit au suicide », après le décès d'une adolescente de 13 ans à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) vendredi 12 mai dernier, a annoncé ce jeudi 25 mai le procureur de Béthune dans un communiqué.

Une personne majeure a quant à elle été mise en examen pour « menaces de mort », a-t-il ajouté, précisant que les cinq personnes avaient été placées sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Une information judiciaire avait été ouverte le 20 mai, des chefs de « harcèlement scolaire » ayant pour « effet une dégradation des conditions de vie altérant la santé et ayant conduit la victime au suicide ». Selon le rectorat de l'académie de Lille, cette élève, Lindsay, était scolarisée en classe de quatrième au collège Bracke-Desrousseau, à Vendin-le-Vieil. Elle s’est donné la mort le 12 mai en soirée à son domicile.

Une « première situation de harcèlement » avait été signalée la concernant, « traitée par l'établissement », a précisé le rectorat à l'AFP. Elle avait débouché sur « une commission harcèlement et les sanctions adéquates avaient été prononcées », a-t-il ajouté. Un élève mis en cause à ce moment-là avait ensuite quitté l'établissement, a-t-il précisé. Une cellule de soutien a été mise en place depuis le 15...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi