Quentin Bigot, Renaud Lavillenie et Benjamin Robert en vue à Chorzow

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Quentin Bigot a battu son record personnel au marteau. (A. Mounic/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Français ont été en vue ce dimanche à Chorzow (Pologne) avec un nouveau record personnel au marteau pour Quentin Bigot, deuxième du concours. Même place pour Renaud Lavillenie à la perche (5,81 m) et pour Benjamin Robert au 800 m, auteur des minima mondiaux avec 1'44''53.

Quentin Bigot fait partie du gratin du marteau mondial et il l'a encore prouvé ce dimanche. Auteur de son record personnel à Forbach la semaine dernière (80,14 m), le vice-champion du monde 2019 a, cette fois, propulsé son engin à 80,55 m pour prendre la deuxième place du meeting de Chorzow (Pologne), derrière le champion olympique de Tokyo, Wojciech Nowicki (81,58 m) et devant l'autre monstre de la discipline, Pawel Fajdek (79,62 m).

lire aussi

Après son titre olympique et son record du monde, Karsten Warholm a toujours faim de succès

Une deuxième place qui a été la marque des Français ce dimanche. À la course aux minima depuis sa rentrée à Montgeron (il a enchaîné ensuite avec les meetings de Birmingham, Interclubs à Reims, Toulouse et Montreuil), Benjamin Robert a enfin décroché son ticket pour Eugene (Mondiaux, 15-24 juillet, Etats-Unis) avec la deuxième place du 800 m en 1'44''53 (record personnel égalé), derrière le local Patryk Dobek (1'44''49). Très intelligent dans son placement, le Toulousain est passé à deux reprises à l'intérieur pour gratter des places et signer un sixième top 3 cette saison en autant de courses.

Une place sur le podium qui restera anecdotique dans le palmarès de Renaud Lavillenie mais qui signifie néanmoins beaucoup pour l'ex-recordman du monde. Obligé de gérer un physique vieillissant, le champion olympique de Londres a pourtant réussi une nouvelle fois à franchir une barre à plus de 5,80 m (2e avec 5,81 m) pour la 14e saison de suite en plein air.

lire aussi

Le triple-sauteur Hugues-Fabrice Zango à 17,09 m pour son retour à Andujar

Déjà auteur des minima mondiaux cet hiver (avec déjà 5,81 m), Lavillenie confirme sa présence en haut, même si le concours a été remporté par l'Américain Chris Nilsen avec 5,92 m. Également présent sur le concours de perche, Valentin Lavillenie s'est classé 4e avec 5,71 m.

Pour le reste, la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn a dominé le 100 m haies (12''43, -1,4 m/s), tout comme la Polonaise Anita Wlodarczyk le marteau (75,76 m). Un concours où la Française Alexandra Tavernier s'est classée 7e avec 69,05 m.

Enfin, en pleine reconversion sur le 800 m, après le 400 m et le 400 m haies, Agnès Raharolahy a terminé 6e du double tour de piste avec un nouveau record personnel (2'00''60), tout près des minima pour les Championnats d'Europe de Munich (2'00''40).

lire aussi

Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles