Quentin Halys sorti par Thanasi Kokkinakis au premier tour à Dubaï

Quentin Halys a été battu par Thanasi Kokkinakis lundi à Dubaï. (P. Lahalle/L'Équipe)

Repêché dans le tableau principal en tant que lucky loser, le Français Quentin Halys a été sorti d'entrée du tournoi de Dubaï par l'Australien Thanasi Kokkinakis en deux sets (6-4, 7-6 [9]).

Entré discrètement dans le tableau principal en tant que lucky loser, à la faveur du forfait de Roberto Bautista Agut, le Français, Quentin Halys (73e mondial) n'est pas parvenu à se hisser au-delà du premier tour, sorti lundi à Dubaï (ATP 500) par l'Australien Thanasi Kokkinakis (101e) en deux manches (6-4, 7-6 [9]).

Le Francilien peut cependant nourrir quelques regrets. En premier lieu, il va sûrement ruminer ce jeu de service totalement « vendangé » à 2-2 dans le premier set, où il commettait quatre fautes directes dont une double faute pour offrir le break, et plus loin la manche, à l'Australien. Lequel, bien campé derrière un service efficace, n'avait ensuite aucune balle de break à effacer.

Quatre balles de set pour Halys dans le deuxième setPlus entreprenant et plus en variété dans le set suivant, avec notamment le recours bien senti au coup droit court croisé, le Français était bien plus à la bagarre et s'octroyait même trois balles de set en suivant, à 5-4, 0-40 sur le service de Kokkinakis.

Mais le compère de Nick Kyrgios en double sortait l'artillerie en première balle, puis faisait tomber un revers long de ligne pour écarter le danger et pousser la chansonnette jusqu'au tie-break. Un jeu décisif que le Français subissait dans l'ensemble, mais avec vaillance, écartant d'abord quatre balles de match, avant de s'offrir, à son tour, une quatrième balle de set. Mais Kokkinakis bétonnait à nouveau au service et concluait d'un coup droit dans le contre-pied derrière un retour profond, pour évincer du tournoi des Émirats arabes unis le récent quart de finaliste à Montpellier.

lire aussi : Tableau du tournoi de Dubaï