Ce qu'il faut retenir du plan de déconfinement d'Édouard Philippe

SO FOOT
So Foot

Un point sur l'infirmerie


Introduite par Richard Ferrand du haut de son perchoir, cette "séance ouverte aux espoirs" devait être "résolument tournée vers des lendemains heureux". Pourtant, Édouard Philippe a commencé sa causerie en faisant un point sur l'état de santé de ses compatriotes. Face à 75 députés triés sur le volet (soit 13% de l'effectif), le Premier ministre a remonté ses manches pour féliciter l'ensemble des joueurs pour leur sens de la dévotion et du collectif, face au Covid-19. En faisant banquette à leur domicile, les Français ont "permis d'éviter au moins 62 000 décès sur un mois", alors que "105 000 lits de réanimation auraient manqué en l'absence de confinement". Si bien que les statistiques montrent une baisse des contaminations et des décès depuis le 8 avril ("La décrue est engagée, elle est lente, mais régulière"). D'où…

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi