Ce qu'il faut retenir de la première partie de la neuvième journée des Mondiaux d'Eugene

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Déception au poids pour Kevin Mayer, qui prend du retard dans la course à l'or. (F. Faugère/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les épreuves de décathlon ont débuté pour Kevin Mayer. Le champion du monde 2017 et recordman du monde de la discipline a d'abord limité la casse sur des épreuves défavorables avant de marquer le pas au poids. Cyréna Samba-Mayela n'est pas parvenue à se qualifier en demi-finales du 100 m haies, au contraire de Laëticia Bapté.

Montagnes russes pour Kevin Mayer

Kevin Mayer est resté quelques secondes accroupi après son troisième essai du poids. Incapable de comprendre ce qui lui était arrivé. Le Français comptait sur cette épreuve pour refaire une partie de son retard sur le champion olympique Damian Warner. Las, le recordman du monde est resté collé à 14,98 m alors que le Canadien, pourtant bien moins fort que le Français dans l'exercice, le devançait d'un centimètre.

Le décathlon avait pourtant bien commencé pour le Français, auteur de 10''62 (0,8 m/s) au 100 m et de 7,54 m (+1,1 m/s) en longueur alors que le Canadien était crédité de 10''27 (+0,8 m/s) et de 7,87 m (+0,5 m/s). Le poids aura marqué un coup d'arrêt pour le champion du monde 2017.

Après trois épreuves, Damian Warner occupe toujours la première position au classement du décathlon avec 2 846 points devant Zach Ziemek (2 756), le Portoricain Ayden Owens-Delerme (2 728) et le Canadien Pierce Lepage (2 725). Mayer est cinquième avec 2 680 points, légèrement en deçà de son potentiel. Le tenant du titre, l'Allemand Niklas Kaul est vingtième avec 2 407 points.

Déception pour Samba-Mayela

Championne du monde du 60 m haies en salle, Cyréna Samba-Mayela n'a pas passé le cap du premier tour des Mondiaux d'Eugene. Quatrième de sa série en 13''15 (-0,4 m/s), la Française n'a pas été repêchée au temps, contrairement à Laëticia Bapté, cinquième de sa course en 13''03 (+0,5 m/s). Les séries auront vu la disparition des américaines Nia Ali (tenante du titre) et Alaysha Johnson, éliminées sur chute.

Mihambo sans forcer

L'Allemande Malaika Mihambo n'a pas eu à forcer son talent pour se qualifier pour la finale de la longueur des championnats du monde. La championne olympique et du monde a réalisé 6,84 m (+0,7 m/s) à son premier essai et a pu vite rentrer se reposer. Le meilleur saut des qualifications est à mettre au crédit de l'Américaine Quanesha Burks, 6,86 m (+1,9 m/s), mais à son troisième essai. La Serbe Ivana Vuleta (Spanovic) a eu chaud : avant-dernière qualifiée à la performance (6,65 m, +1,5 m/s). Parmi les éliminées, on relèvera le nom de l'Italienne Larissa Iapchino (6,60 m, -0,4 m/s) et de l'Américaine Jasmine Moore (6,60 m également, +1,5 m/s).

lire aussi

Toute l'actualité des Mondiaux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles