Ce qu'il faut retenir des X Games 2022 en Californie

Édouard Damestoy, premier skateur français médaillé d'or aux X Games. (ESPN)

La Californie a accueilli l'édition américaine des X Games ce week-end, marquée par deux médailles françaises, du jamais-vu : l'or pour Édouard Damestoy en megapark, une première pour un skateur français, et l'argent de Vincent Milou en street. Voici ce qu'il faut retenir des X Games 2022.

Damestoy et Milou, deux médailles françaises

Avant cet été, un seul skateur français avait réussi à décrocher une médaille dans cette prestigieuse compétition : Bastien Salabanzi, le bronze en street en 2004. Ce week-end, ils sont deux à avoir marqué durablement le skateboard tricolore, du jamais-vu : le champion d'Europe et 4e des JO Vincent Milou a pris l'argent en street (une des deux disciplines olympiques) quand Édouard Damestoy s'est offert la toute première médaille d'or bleue en skateboard, en megapark (mêlant vert et mégarampe), nouvelle discipline.

lire aussi

Damestoy médaillé d'or aux X Games, une première pour un skateur français

Sky Brown, 2e or à 14 ans

Dans l'Histoire des X Games, elle est désormais la deuxième athlète de moins de 15 ans à remporter deux médailles d'or. Victorieuse en 2021, déjà dans le skatepark du CA Training Facility, où elle a ses habitudes, la Britannique Sky Brown (née au Japon et vivant aux États-Unis), médaillée de bronze aux JO de Tokyo, a remporté l'épreuve de park (discipline olympique), deux semaines après avoir fêté ses 14 ans. Chez les hommes, c'est l'Australien Kieran Woolley qui s'est imposé en park.

Les Japonaises toujours incisives en skateboard

Déjà quasi intouchable aux JO de Tokyo l'été dernier, le clan japonais, qui a connu la toute première édition cette année des X Games sur son territoire, continue de dominer les débats dans le skateboard féminin. En street, la championne olympique Momiji Nishya a décroché sa première médaille d'or, trois ans après l'argent à Minneapolis, devançant notamment sa compatriote Yumeka Oda. En park également, derrière la victoire de Sky Brown (née au Japon), on retrouve Sakura Yosozumi et Kokona Hiraki, également présente sur le podium olympique à Tokyo. Le champion olympique Yuto Horigome repart lui avec le bronze en street et l'or dans le concours de vidéos tournées dans la rue (real street).

Des premières mondiales en moto freestyle

Dans une compétition sans Français, l'Américain Colby Raha a marqué les esprits avec un nouveau record du monde dans l'épreuve de quaterpipe high air en moto freestyle, où il faut réaliser le plus haut saut depuis un tremplin : le pilote s'est envolé à 49 feet (14,9 mètres). Sur la propriété du pilote Axell Hodges, l'Australien Rob Adelberg a lui remporté l'épreuve reine, le freestyle, en posant deux frontflips consécutifs, une première.

Logan Martin, encore

L'Australien, premier champion olympique de sa discipline l'été dernier, a encore une fois raflé le plus beau des métaux aux X Games. Devançant l'Américain Justin Dowell, Logan Martin s'est offert sa cinquième médaille d'or en BMX freestyle park, deux jours après avoir décroché le bronze en dirt (non olympique). Le Français Anthony Jeanjean (non-présent aux X Games) a été l'un des seuls cette saison à le battre, lors de la Coupe du monde de Bruxelles où le Montpelliérain a décroché sa toute première victoire sur le circuit. Depuis 2018, en BMX freestyle park, l'Australien aux 10 médailles a remporté toutes les éditions des X Games auxquelles il a participé (quatre).

Garrett Reynolds égale le record de médailles d'or de Shaun White

Pas moins de 15 médailles d'or au compteur. En s'imposant une nouvelle fois en BMX street (non-olympique) ce week-end en Californie, l'Américain Garrett Reynolds aux 19 médailles au total aux X Games a égalé le record d'une légende des sports extrêmes : son compatriote Shaun White, triple champion olympique de snowboard halfpipe. En 24 participations depuis 2007, Reynolds n'est sorti qu'à cinq reprises du podium, et pas du tout depuis dix ans.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles