Ce qu'il faut retenir des X Games 2022

·3 min de lecture

Domination japonaise à domicile, première médaille française en BMX avec Alex Jumelin ou encore l'or de la Brésilienne Rayssa Leal à 14 ans... Retour sur les moments forts de l'événement emblématique des sports extrêmes.

Première médaille bleue en BMX pour Alex Jumelin

La toute première de l'histoire de l'événement en BMX pour un Français. À 44 ans, Alex Jumelin s'est offert la médaille d'argent en flat (discipline non olympique, qui consiste à enchaîner des figures sur un sol plat), s'inclinant seulement en finale face au Japonais Kio Hayakawa, nouveau crack de 20 ans de ce sport. Le Français vivait ses sixièmes X Games, et a même plaqué une première mondiale, un 1080 (trois tours) dans son run. Son compatriote Matthias Dandois a terminé au pied du podium.

Pas de podium pour Edouard Damestoy

Seul skateur français présent à Chiba, le Bordelais n'a pas réussi à s'inviter sur son premier podium aux X Games en vert (une rampe en forme de « U »). Le champion du monde World Skate 2019 et vainqueur de la compétition de Tony Hawk en août dernier a pris la 7e place en vert et en « best trick » (meilleure figure). Damestoy a également participé à l'épreuve de park (discipline olympique), sans se qualifier pour la finale, remportée par l'Américain Jagger Eaton.

La razzia japonaise

Avant 2022, jamais les X Games ne s'étaient installés au Japon en 28 ans d'existence et une dizaine de pays. Les locaux ont plus que performé, comme aux JO de Tokyo l'été 2021, où les skateurs avaient marqué l'entrée du skateboard au programme. Sur 30 médailles possibles, le Japon en a récolté un tiers, raflant même tout sur deux épreuves de skateboard : le street hommes et en park femmes, avec les champions olympiques Yuto Horigome et Sakura Yosozumi vainqueurs ce week-end.

lire aussi

Les X Games se lèvent à l'est

Avec Leal et Khury (14 et 13 ans), la jeunesse brésilienne brille

Si le Japon voit ses skateurs briller sur les compétitions internationales, la jeunesse brésilienne continue de bluffer le milieu. Rayssa Leal en tête : progressant de compétition en compétition, à 14 ans, la vice-championne olympique l'été dernier à Tokyo a décroché sa première médaille d'or en street. Gui Khury (13 ans), premier à plaquer un 1080 (trois tours) en vert (une rampe en forme de « U ») aux X Games en 2019, a signé un doublé : l'argent en « best trick » et le bronze en vert.

Après les JO, encore l'or pour Logan Martin

Flamboyant premier champion olympique de l'histoire du BMX freestyle park (les riders enchaînent des figures spectaculaires dans un skatepark), Logan Martin poursuit sa domination dans son sport, remportant sa 4e médaille d'or au X Games ce week-end. Ces deux dernières années, l'Australien de 28 ans a ainsi compilé titre mondial, titre olympique et or aux X Games.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles