Quinze joueuses espagnoles refusent la sélection en opposition au sélectionneur, Jorge Vilda

Jorge Vilda est contesté. (S. Mantey/L'Équipe)

Quinze joueuses vont boycotter la sélection espagnole en signe de contestation contre le sélectionneur, Jorge Vilda.

La tension est vive entre le sélectionneur de l'équipe féminine d'Espagne Jorge Vilda et une partie de ses joueuses. Après avoir déjà réclamé son départ en septembre, quinze joueuses ont décidé d'aller plus loin et ont envoyé un mail à la Fédération espagnole en annonçant qu'elles refusaient la sélection, en signe de protestation contre le sélectionneur en place, soutenu par le président de la Fédération Luis Rubiales.

Alexia Putellas et les joueuses du Real Madrid ne sont pas dans la liste de quinze joueuses contestataires. Mais la quasi totalité des stars du Barça en font partie.

Lors de la dernière convocation de l'équipe, en septembre, les capitaines Irene Paredes, Patri Guijarro et Jenni Hermoso avaient expliqué à des responsables de la fédération leur désaccord avec les méthodes de travail de Vilda. Devant les médias, elles avaient reconnu un «malaise général» avec le sélectionneur, mais avaient nié avoir demandé sa démission.

Le communiqué de la fédération indique que les contestataires «ne reviendront à la sélection que si elles assument leur erreur et demandent pardon».