Les réclamations de Ferrari rejetées, le classement du GP de Monaco entériné

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Verstappen a mis ses roues sur la ligne jaune qui délimite la voie de sortie des stands. Mais ne l'ayant pas entièrement franchie, il échappe à toute sanction comme son équipier Perez, vainqueur.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les réclamations déposées par Ferrari après l'arrivée du Grand Prix de Monaco contre les Red Bull de Perez et Verstappen ont été rejetées. Le Mexicain reste vainqueur et le Néerlandais conserve sa troisième place.

Le stress n'aura pas duré trop longtemps pour Red Bull. Les réclamations déposées par Ferrari à l'arrivée du Grand Prix de Monaco, au sujet de la position des Red Bull du vainqueur Sergio Perez et de Max Verstappen (3e) à la sortie de la voie des stands après un changement de pneumatiques, ont en effet été rejetées par la FIA. Ferrari estimait que les deux pilotes Red Bull n'étaient pas restés à droite de la ligne jaune qui délimite la voie de sortie des stands, contrairement à ce que stipulent les « notes du directeur de course ».

Perez a été blanchi rapidement, Ferrari reconnaissant dès le début de l'audience que les roues de la monoplace du Mexicain n'avaient en fait pas touché la fameuse ligne. Chose que les commissaires avaient déjà remarquée durant le GP : après avoir noté une action litigieuse, ils avaient observé les vidéos et fermé le dossier, avant que Ferrari pousse pour le rouvrir.

Verstappen a touché mais pas franchi la ligne

Concernant Verstappen, les images montraient clairement que ses roues étaient en contact avec la ligne jaune lorsqu'il est ressorti des stands juste devant la Ferrari de Leclerc, pour le gain de la troisième place. Mais les commissaires ont conclu, après avoir écouté les deux parties ainsi que le directeur de course Eduardo Freitas, que le Code Sportif international, qui précise que « les voitures ne peuvent pas franchir la ligne » prévalait sur ces « notes », qui indiquaient de leur côté qu'il n'est même pas autorisé de les toucher. Les Red Bull ayant seulement mordu la ligne jaune sans la franchir entièrement, elles échappent à toute sanction. Ferrari peut décider de faire appel de cette décision.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles