Réforme des retraites : face au gouvernement, Le Pen menace de déposer une motion de censure

Matignon est en ébullition. La Première ministre Elisabeth Borne a reçu ce jeudi matin Marine Le Pen (RN) et Oliver Marleix (LR), pour aborder la question de la réforme de la retraite et notamment d'un report de l'âge de départ à la retraite pour les Français. "Nous sommes tombés d'accord pour constater que nous étions totalement en désaccord sur l'intégralité des textes qui vont arriver devant l'Assemblée nationale", a expliqué au micro d'Europe 1 la présidente du groupe Rassemblement national.

>> Retrouvez Europe Midi en replay et en podcast ici

Lors de l'entretien, la députée RN du Nord n'a pas hésité à menacer la cheffe du gouvernement d'une motion de censure si cette réforme des retraites venait à passer en force. "Je lui ai clairement dit que s'ils entendaient faire passer la réforme des retraites par l'intermédiaire d'un amendement au projet de loi de finances de la Sécurité sociale, en utilisant l'article du 49-3, alors nous déposerons une motion de censure. Ou sinon, nous voterons les motions de censure qui seraient déposées, quelle que soit leur origine."

La crise énergétique également au cœur de la discussion

Autre sujet longuement évoqué, la crise énergétique. Marine Le Pen a fustigé le manque de vision et de stratégie du gouvernement. Elle dénonce la politique du chèque qui ne sera selon elle "qu'un impôt de plus" et se prononce également contre le transfert de gaz français vers l'Allemagne au nom de la solidarité européenne. "Priorité au peuple frança...


Lire la suite sur Europe1