Réforme des retraites : Macron affirme que le Parlement peut « aménager » la réforme mais veut « avancer »

BENOIT TESSIER

TRAVAIL - Après un « temps social » de concertation avec les syndicats, « il y a maintenant un temps politique qui s’ouvre à l’Assemblée et il faut le respecter », a souligné le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse

Emmanuel Macron a affirmé dimanche « souhaiter » que le gouvernement et le Parlement puissent « aménager » sa réforme contestée des retraites, tout en affirmant qu’il fallait « avancer » sur le sujet, à la veille de sa présentation en Conseil des ministres. Après un « temps social » de concertation avec les syndicats, « il y a maintenant un temps politique qui s’ouvre à l’Assemblée et il faut le respecter », a souligné le chef de l’Etat lors d’une conférence de presse avec le chancelier allemand Olaf Scholz, reçu à Paris. « Et donc moi je souhaite que le gouvernement avec les parlementaires à l’Assemblée nationale puis au Sénat puisse travailler le texte et l’aménager », a-t-il ajouté.

Prié de dire s’il entendait maintenir coûte que coûte le report de l’âge légal de départ de 62 à 64 ans, malgré une forte mobilisation sociale contre son projet, il a refusé de « répondre sur ce sujet-là ». « Je ne vais pas me substituer ni au gouvernement, qui va proposer » un « projet à 64 ans lundi au Conseil des ministres », ni au débat parlementaire « qui suit », a expliqué le président. « Mais nous savons à peu près, et même exactement, les besoins qui so(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Réforme des retraites : Un homme émasculé après un coup de matraque d’un policier lors d’une manifestation
Réforme des retraites : Jordan Bardella veut un « référendum » et promet « une contre-réforme »
Gouvernement : Chute de popularité pour Emmanuel Macron et Elisabeth Borne