Réforme des retraites : Pourquoi l’index seniors voulu par le gouvernement ne convainc pas

Réforme des retraites : Pourquoi l’index seniors voulu par le gouvernement ne convainc pas

emploi - Pour améliorer le faible taux d’emploi des personnes âgées, le gouvernement prévoit la création d’un index seniors. Une idée qui ne fait pas sauter au plafond les économistes interrogés par « 20 Minutes »

En France, cheveux blancs et emploi font rarement bon ménage. Seulement 56 % des 55-64 ans travaillent, dont à peine 35,5 % des 60-64 ans, selon les chiffres de la Dares en avril 2022. Soit huit points de moins que la moyenne des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le taux d’emploi déficient des seniors en France fait partie de la longue litanie de reproches sur le projet de réforme des retraites du gouvernement. Comment rallonger le temps de travail des salariés les plus âgés quand ils patinent déjà pour avoir un boulot ?

Pas de panique, rassure le gouvernement, une solution existe. Le projet de loi prévoit la création d’un index seniors, obligeant les entreprises à déclarer le nombre d’employés de plus de 55 ans, les actions mises en œuvre pour les maintenir dans leur emploi ou pour recruter davantage de personnes dans cette classe d’âge. Il sera obligatoire dès cette année pour les entreprises de plus de 1.000 salariés et à partir de 2024 pour les entreprises de plus de 300 salariés. Initialement, cet index se voulait surtout incitatif. Selon la Première ministre, Elisabeth Borne, il « permettra de valoriser les bonnes pratiques et de dénoncer les mauvaises. » Mai(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Réforme des retraites : Elisabeth Borne ne prétend pas « que le système est parfait »
Réforme des retraites : Malgré la contestation, le texte au menu ce lundi du Conseil des ministres
Réforme des retraites : Le gouvernement ouvre la porte à des mesures plus « coercitives » pour l’emploi des seniors