Régionales : 26,72% de participation à 17 heures, en net recul par rapport à 2015

·1 min de lecture

La crainte d'une abstention massive semble hélas se confirmer : la participation au premier tour des élections régionales et départementales s'établit à 26,72% dimanche à 17 heures, très en deçà du taux de 2015.

A 17 heures, la participation aux élections régionales et départementales s'annonçait particulièrement mauvaise, selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur. Avec 26,72%, elle est très inférieure aux précédents scrutins. A la même heure, la participation était de 43,01% en 2015, de 39,29% en 2010 et de 49,66% en 2004.

Cette faible mobilisation confirme les craintes d'une abstention massive lors de ce double scrutin placé à dix mois de la présidentielle. Les anticipations des sondeurs convergent en tout cas sur la tendance: «On devrait avoir une abstention absolument historique», a résumé le sondeur Brice Teinturier (Ipsos) vendredi sur France 2. Ainsi, 60% des électeurs inscrits ont l'intention de s'abstenir au premier tour des régionales le 20 juin, selon un sondage Ifop pour Sud Radio réalisé les 15 et 16 juin.

A lire :Pourquoi les Français se désintéressent des régionales

Un autre sondage Opinionway pour «Les Echos» réalisé du 9 au 14 juin prévoit lui une abstention à 62%, tandis qu'une enquête Elabe pour BFMTV menée les 15 et 16 juin envisage une fourchette de 59% à 64%.

Lire aussi :Régionales : le point dans les 13 régions

Cela constituerait un niveau record pour un premier tour des élections régionales, bien au-dessus des 50,09% du scrutin de 2015 et surtout du précédent pic de 2010 (53,67%).


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles