Les réserves d’énergies fossiles contiennent 3.500 milliards de tonnes de CO2

ENVIRONNEMENT - La source la plus importante dans le monde se trouve en Arabie saoudite

Un rapport inédit dévoile la quantité phénoménale des réserves mondiales de combustibles fossiles. En prenant en compte le pétrole, le gaz et le charbon, elles contiennent l’équivalent de 3.500 milliards de tonnes de gaz à effet de serre. Si elles étaient totalement produites et utilisées, elles mettraient à mal les objectifs climatiques internationaux, selon ce registre mondial créé par Carbon Tracker et Global Energy Monitor.

L’accord de Paris menacé ?

Cela équivaut à « plus que toutes les émissions produites depuis la révolution industrielle » et « plus de sept fois le budget carbone restant pour respecter la température limite de 1,5 °C », indiquent les auteurs. Cette notion de « budget » carbone renvoie à la quantité de CO2 pouvant être émise pour un résultat donné, en l’occurrence l’objectif le plus ambitieux de l'accord de Paris sur le climat.

Le réchauffement depuis l’ère industrielle, qui a été alimenté par les énergies fossiles, a déjà atteint 1,1 °C, entraînant une série de catastrophes.

89 pays étudiés dont la Russie

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) avait suggéré l’an dernier de renoncer à tout nouveau projet pétrolier ou gazier pour accompagner une baisse rapide de la demande et afin de garder le réchauffement sous contrôle.

Le registre, qui contient les données sur plus de 50.000 sites dans 89 pays, a p(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Un réchauffement de plus de 1,5 °C pourrait déclencher des points de non-retour climatiques
Changement climatique : La France insoumise veut interdire l’usage des jets privés
Crise climatique : « Même après la catastrophe, il y aura toujours des sceptiques » assure le collapsologue Pablo Servigne