Réunion repoussée entre les dirigeants de Bordeaux et le ministère des Sports

Les Girondins de Bordeaux en ont appelé à Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, dans le dossier pour le maintien. (A. Réau/L'Équipe)

Les dirigeants des Girondins de Bordeaux devaient rencontrer le ministère des Sports ce vendredi dans le cadre de leur opération sauvetage. La réunion a été repoussée en attendant la décision des conciliateurs du CNOSF.

Les Girondins de Bordeaux attendent. Après avoir plaidé leur cause jeudi devant les conciliateurs du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), les dirigeants du club sont désormais suspendus à leur proposition, pour obtenir un avis favorable à leur maintien en Ligue 2. Dans le même temps, les dirigeants bordelais devaient rencontrer ce vendredi les membres du cabinet du ministère des Sports. Mais le ministère a reporté cette réunion.

« Nous ne voulons prendre aucun risque de les voir avant la décision de la conciliation, explique à l'AFP l'entourage d'Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques. Nous ne sommes pas opposés à les voir, mais nous préférons attendre que toutes les voies de recours soient épuisées. Nous ne nous immiscerons jamais dans les procédures en cours. »

La réponse est attendue dans la soirée de vendredi au plus tôt, sinon lundi ou mardi plus probablement. En cas d'avis favorable des conciliateurs, le dossier sera renvoyé en urgence devant le Comité exécutif de la FFF. À l'inverse, il ne resterait au club que l'option de déposer un référé devant le Tribunal administratif.

lire aussi

Toute l'actu des Girondins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles