Réussir ses 10 dernières minutes : mode d'emploi

·1 min de lecture

Les stades changent, les équipes aussi, mais pas le bourreau. En fin de saison dernière, Lyon menait 2-0 avant de perdre 2-3 contre le LOSC de Christophe Galtier. Même scénario catastrophe le week-end dernier où l'OL a sombré à Nice, sous les yeux d'un Galette en transe. Depuis, le soufflé est retombé, mais Peter Bosz a tout de même du mal à avaler la pilule : "On a perdu huit points après la 80e minute et pris huit buts, c'est trop. Il faut travailler là-dessus." Sans ces points perdus, l'OL serait confortablement deuxième avec 24 unités. Pour autant, l'entraîneur ne jette pas tout à la poubelle : "Il ne faut absolument pas oublier les 80 premières minutes contre Nice. On joue de mieux en mieux". Oui mais voilà, ça ne suffit pas. Le stand-upper Jonathan O'Donnell en sait quelque chose : "Bien finir c'est hyper important, c'est pour ça qu'on l'appelle la chute d'une vanne. On en a besoin parce que…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles