Révélation sur les galaxies naines de la Voie lactée

·1 min de lecture
Notre galaxie, la Voie lactée, et quelques-unes de ses voisines naines qu'on ne peut généralement déceler qu'avec un télescope.
Notre galaxie, la Voie lactée, et quelques-unes de ses voisines naines qu'on ne peut généralement déceler qu'avec un télescope.

C?est une découverte qui remet en cause l?histoire de notre galaxie. Alors que les scientifiques étaient convaincus que la majorité des galaxies naines se trouvant autour de la Voie lactée étaient ses satellites depuis de nombreux milliards d?années, une nouvelle étude, publiée dans la revue scientifique Astrophysical Journal, révèle qu?il n?en est rien !

Pour arriver à cette conclusion, une équipe internationale d?astronomes, dirigée par le Français François Hammer, de l?Observatoire de Paris, s?est appuyée sur les dernières données dévoilées par la mission spatiale européenne Gaia, en décembre 2020. Cette mission, dite astrométrique, repose sur un satellite qui mesure très précisément la distance des astres afin de dresser une véritable cartographie 3D de notre galaxie.

À LIRE AUSSIVIDÉO. Gaia va cartographier la Voie lactée en 3D

En pratique, les chercheurs ont étudié les mouvements de 40 galaxies naines voisines de la Voie lactée. Ce faisant, ils ont découvert qu?elles se déplaçaient beaucoup plus vite qu?on ne le pensait et bien plus rapidement que les étoiles géantes et les amas d?étoiles connus pour être en orbite autour de notre galaxie.

Moralité, il est impossible qu?elles soient dans le voisinage de la Voie lactée depuis longtemps. Si tel était le cas, leurs interactions avec cette dernière auraient déjà miné leur belle énergie : elles seraient donc nettement moins remuantes? Les observations de Gaia laissent au contraire penser que ces petites voisi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles