Le réveillon parisien de Saint-Pierroise, dernier club d’Outre-mer encore en Coupe de France

Le choc est avant tout thermique. A Lisse (Essonne), c’est dans la fraîcheur hivernale de la métropole que les joueurs de la JS Saint-Pierroise, club le plus titré de la Réunion, préparent leur 32e de finale de Coupe de France contre Niort. Ici, le thermomètre peine à dépasser zéro degré. Loin, bien loin des 39°C auxquels l’équipe réunionnaise est habituée à cette période de l’année.

Alors pour faire face à la brutalité du climat, il fallait bien (au moins) réchauffer les coeurs.  Donc même à des milliers de kilomètres de leurs proches, les joueurs de Saint-Pierre ont fêté dignement le passage à la nouvelle année. Après une heure d’entraînement l’après-midi, l’équipe, dont le championnat domestique a livré son dénouement en décembre, s’est réunie à 20h pour partager le repas. Au menu:  saumon, foie gras, veau à la crème de marron… Et même un tiramisu pour certains.

"Ça fait mal au coeur..."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Petite gourmandise ou pas, il fallait surtout être prêt à 21h (minuit heure de la Réunion) pour fêter la bonne année à leurs proches, non sans une petite pointe d'amertume de vivre ce moment loin de leur île. "Ça fait mal au coeur de rater tout ça”, confie un des joueurs à RMC Sport. Mais nos proches sont contents de savoir que nous allons réaliser notre rêve."

>> Coupe du France: comment Linas-Montlhéry se prépare à défier le PSG

Car si la JS Saint-Pierroise a fait tout ce chemin, c’est pour la bonne...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi