La révolution Pochettino attendra

SO FOOT
·1 min de lecture

Bien des qualités ont été prêtées à Mauricio Pochettino depuis la signature de son contrat au Paris Saint-Germain. Malheureusement, il n'a jamais été question qu'il fasse des miracles. Pour sa première sur le banc parisien mercredi soir, sur la pelouse froide du stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne, le technicien argentin a tenté des choses, mais n'a pu être que le témoin de l'impuissance du PSG à arracher mieux que le point du nul aux Verts de Claude Puel. Il y avait, malheureusement, encore un peu trop du PSG de 2020 dans ce premier PSG de 2021 : trop timorés, trop fragiles derrière, trop minés par les blessures et pas aidés par leurs génies offensifs en mode zombie.

Verratti, dix sur dix


Parce qu'il faut quand même essayer de voir le verre à moitié plein, notons déjà le positif. S'il a fait se lever quelques sourcils – et pas forcément à tort, vu le passif –, ce choix de la Poche de… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com