Du rêve au cauchemar, il raconte son match face à l’OM

Toujours qualifié en Coupe de France, l’OM avait notamment réussi à se débarrasser de Hyères (0-2). Une rencontre marquée par l’expulsion d’Eric Bailly suite à un geste très violent de l’Ivoirien sur Moussa N’Diaye. Ce dernier a même dû partir en réanimation. Et voilà que pour la première fois, N’Diaye revient sur cette rencontre face à l’OM qui a viré au cauchemar pour lui.

7 matchs de suspension. Voilà la sanction infligée à Eric Bailly pour son geste très violent sur Moussa N’Diaye, joueur de Hyères, lors de la rencontre de Coupe de France. Les images ont fait froid dans le dos et le joueur varois a d’ailleurs été sévèrement touché. Dans des propos accordés à RMC, N’Diaye est d’ailleurs revenu sur cet événement qui a marqué les esprits.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Le choc et les minutes qui ont suivi ont été traumatisantes »

« Le choc et les minutes qui ont suivi ont été traumatisantes, c'est vrai. Les jours suivants ont également été éprouvants moralement.. (…) J’ai eu 30 jours d’ITT (incapacité temporaire de travail) à la suite de mes blessures au foie, au rein et aux côtes. Pour l’instant, je n’ai repris aucune activité physique. Les médecins préconisent une reprise pas avant deux à trois mois, mais cela dépendra de l’évolution de mon état de santé. C'est le plus dur pour moi : être éloigné des terrains sans savoir quand je pourrai reprendre. J'espère revenir…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com