Rabah Madjer risque 18 mois de prison

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Rabah Madjer connaîtra le verdict le 9 juin prochain. (J.-L. Fel/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Accusé d'escroquerie, l'ancien international algérien Rabah Madjer pourrait écoper d'une peine de 18 mois de prison comme l'a requis le procureur d'Alger.

Ancien joueur du FC Porto, Rabah Madjer est accusé par la justice algérienne de « faux et usage de faux », « fausse déclaration » et « escroquerie », selon la presse locale. Le procureur d'Alger a d'ailleurs requis 18 mois de prison contre l'ex-sélectionneur des Fennecs. Il sera fixé le 9 juin.

Propriétaire de deux journaux, Al Balagh et Al Balagh Erriadhi, il aurait continué à encaisser des chèques de publicité publique un an après leur fermeture. L'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP) a réclamé la restitution des montants perçus ainsi que des dommages et intérêts.

Véritable star en Algérie, Madjer est aussi connu pour son passage à Porto. En finale de Coupe d'Europe des clubs champions 1987 contre le Bayern Munich, il avait inscrit une talonnade qui porte désormais son nom.

lire aussi

La vraie Madjer par le vrai Madjer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles