Rabat, toujours blessé à la jambe mais à 100% sur la moto

Charlotte Guerdoux
motorsport.com

a impressionné tout le monde d’entrée de jeu en terminant premier pilote Ducati mercredi, et en réalisant un test solide, et ce alors qu’il revient d’une lourde blessure à la jambe et ne dispose que d’une GP18.

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Malgré sa fatigue, il a conclu le test en quatorzième position avec un chrono de 1'59"485, ce qui le place à 1"246 de la tête du classement. Il a également couvert 175 tours, ce qui lui a permis de bien avancer dans son programme de test dont il tire un bilan positif. "Je suis très content, nous avons beaucoup travaillé", a-t-il confié à motogp.com. "Nous avons vu et appris beaucoup de choses. Je m’amuse sur la moto. Il faut continuer à apprendre, à grandir."

En ce qui concerne sa GP18, il va au plus court mais se montre positif : "La moto est très bonne, elle fonctionne bien, le châssis est bon. Tout va bien." Bien qu’il ne dispose pas de la machine 2019 des pilotes officiels, ils collaborent ensemble : "Ils nous aident beaucoup, sont toujours devant et c’est un bon soutien. Cette année cela se passera bien."

Presque à 100%

Le grand point d’interrogation concernait l’état de sa jambe blessée, et ce test a permis au pilote espagnol de se rassurer : "Elle va mieux que ce que je pensais, beaucoup mieux. Je peux piloter, aller vite. Cela a été dur à la maison. Je suis resté longtemps arrêté, mais là j’ai pu commencer à reprendre le rythme et être rapide."

"Marcher est une chose, mais sur la moto, ma jambe est à 100%, il n’y a pas de problèmes. Je peux bien rouler et c’est le plus important", a-t-il complété auprès de motogp.com.

Lire aussi :

Miller, discret mais bien dans le top 3

Bien évidemment, il est toujours assisté d’un physiothérapeute et a expliqué que cela sera ainsi "jusqu’à ce que [sa jambe] soit totalement rétablie." À présent, Tito Rabat va se concentrer sur le prochain test qui se tiendra au Qatar en fin de semaine prochaine. L’objectif est bien évidemment d’arriver en forme à la première course de la saison qui aura lieu sur le circuit de Losail : "J’espère être à 100% au Qatar, dans un mois. Avec ce genre de blessure vous partez de loin et avancez lentement, mais à présent cela va de mieux en mieux et je récupère de plus en plus vite."

À lire aussi