Rabiot, le Phoenix éternel

Le Paris Saint-Germain n'a pas toutes les qualités du monde, mais on peut au moins reconnaître au club de la capitale une certaine excellence dans la formation. Récemment, ils n'étaient pas loin de huit anciens Titis à figurer dans le groupe des Bleus : Mike Maignan, Presnel Kimpembe, Alphonse Areola, Moussa Diaby, Christopher Nkunku, Matteo Guendouzi, Kingsley Coman et Adrien Rabiot. Pour diverses raisons, blessures ou choix, ils ne sont que quatre au Qatar, et un seul est titulaire : Adrien Rabiot. Au regard de son talent intrinsèque, c'est tout sauf une surprise. Mais quand on se penche sur son parcours, la prise de pouvoir du gaucher de 27 ans a demandé du temps. Trop de temps. Beaucoup trop de temps. Surtout quand on a été lancé dans le grand bain du monde professionnel à 17 piges par un certain Carlo Ancelotti dans un club comme le Paris-SG où la concurrence, à l'époque, s'appelait Thiago Motta, Marco Verratti, Blaise Matuidi, Mathieu Bodmer, Javier…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com