Rachat de l'OM : Mourad Boudjellal veut « s'excuser » auprès de Frank McCourt

Mourad Boudjellal, ancien président du RCT, est revenu sur le rachat manqué de Marseille. (B. Papon/L'Équipe)

L'ancien président du RCT Mourad Boudjellal a expliqué dans une interview à « Nice-Matin » vouloir « s'excuser » auprès de Frank McCourt au sujet du rachat manqué de l'OM à l'été 2020.

Dans le quotidien régional Nice-Matin, Mourad Boudjellal, ancien président du RCT, est revenu jeudi sur le fiasco du rachat de l'OM à l'été 2020. Il regrette cette entreprise : « J'ai envie de m'excuser auprès de McCourt, car je n'avais pas tous les éléments ». Il estime avoir été « berné » par Mohamed Ayachi Ajroudi, un homme d'affaires tunisien fortuné avec qui il s'était allié pour finaliser l'opération de rachat de l'OM.

Le 26 juin 2020, Mourad Boudjellal confirme être à la tête d'un projet de rachat de l'Olympique de Marseille financé par des fonds du Moyen-Orient. Auprès de nos confrères niçois, il estime que le projet d'Ajroudi était tout autre : « La vérité, c'est qu'Ajroudi voulait racheter l'OM en se servant de moi pour faire un aller-retour, avance Boudjellal. Il pensait que j'allais faciliter la vente mais il ne voulait pas mettre l'argent. Il voulait récupérer et vendre le club en faisant une grosse marge, il n'était là que pour ça. Ça devait durer vingt-quatre heures. À la limite, il avait vendu avant de le racheter... »

Mourad Boudjellal

« Ajroudi, c'était un brouteur. Il m'a un peu roulé »

Sur un plan plus personnel, Mourad Boudjellal règle ses comptes avec le Tunisien : « Ajroudi, c'était un brouteur. Il m'a un peu roulé, j'aurais dû me méfier un peu plus. C'est de ma faute. J'ai été berné, voilà [...] Bien sûr que je lui en veux. Je respecte trop l'OM et les Marseillais pour ça... ». Les deux hommes avaient été assignés en justice en juillet 2020 par le club qui leur reprochait de mener « une campagne de déstabilisation ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles