Rachat par Textor : l'OL va encore durcir le ton

John Textor et le club de Jean-Michel Aulas n'ont toujours pas finalisé le rachat de l'OL. (A. Martin/L'Équipe)

Toujours en attente d'un accord entre Crystal Palace et la Premier League pour sceller le rachat de l'OL, John Textor devrait recevoir une annonce définitive de la part du club de Jean-Michel Aulas.

Jusque-là, l'OL se gardait bien de poser un ultimatum à John Textor, allant de reports en reports afin de donner du temps à l'homme d'affaires américain. Mais le communiqué attendu aujourd'hui devrait y ressembler, ou du moins durcir le ton.

Le problème est simple : afin de racheter l'OL via sa société Eagle football, Textor, qui a bouclé et fait valider depuis plusieurs semaines son montage financier, a besoin d'un dernier document. Il s'agit d'une autorisation de la Premier League pour le transfert de ses parts à Crystal Palace, où il est co-actionnaire, vers Eagle.

lire aussi : L'OL est toujours dans l'attente de son rachat par Eagle Football et John Textor

C'est une garantie exigée par ses prêteurs. Sauf que les partenaires de Textor au sein du club anglais, avec qui les relations se sont considérablement rafraîchies, ne sont pas d'avis de voir Palace être intégré au capital d'Eagle. Cette autorisation pourrait donc ne jamais arriver, ou en tout cas pas « très vite », comme le promet l'Américain depuis plusieurs semaines.

Dans ce contexte, l'OL se prépare à faire une annonce définitive dans les prochains jours : soit Textor obtient le document et prend le contrôle du club, soit l'affaire tombe à l'eau, et les actionnaires d'OL Groupe se mettront en quête de nouveaux repreneurs.

lire aussi : Toute l'actualité de l'OL