RACHAT : Le XI de rêve de l'ère Berlusconi au Milan AC

Shady

Cela faisait 31 ans que Silvio Berlusconi était président ​du légendaire Milan A.C. Et après avoir connu des années de gloire tant nationale qu'Européenne, ce sont de grands moments d'Histoire que le business-man italien laisse derrière lui. A présent, ce sont des investisseurs chinois.

​​Et pour que le Milan revienne au niveau de ses plus belles années, il faudra sans doute que ces investisseurs mettent de gros moyen. En effet, quelques joueurs historiques sont passés par le club rouge et noir, dont on va vous citer un Onze majeur de l'ère Berlusconi. 

Au poste de gardien, le Brésilien Dida a marqué le Milan lors de son passage. Capable du meilleur comme du pire, comme nombre de gardiens auriverde, on se souvient qu'il avait été mis en vente sur Ebay par un supporter milanais excédé de ses performances. Il était parti pour 90 euros. 


En tout cas, à bientôt 42 ans, le gardien continue de montrer une forme superbe.

​​Les équipes italiennes sont connues pour posséder des défenses de fer. Et avec une charnière Nesta-Maldini, l'A.C. Milan symbolise parfaitement cette idée. Les deux internationaux italiens, coéquipiers de 2002 à 2009, cumulent 204 sélections avec la Squadra. 

Un duo légendaire. Mais pour le bien de l'équipe, Maldini jouera sur le coté gauche de la défense, laissant place à Stam en défense centrale aux cotés de Nesta. 

Le néerlandais Jaap Stam impressionnait par son physique impressionnant et ses qualités tactiques font de lui un très jeune entraîneur (à 44 ans, il entraine le club de Reading, en Championship).

En ce qui concerne le couloir droit de la défense, il serait occupé indiscutablement par Cafu, la pile électrique brésilienne. Connu pour son incroyable débauche d'énergie, sa vitesse et sa qualité technique, le latéral a disputé 166 matchs avec le Milan et a participé aux sacres du club lombard en Ligue des Champions en 2003 et 2007.

Au milieu de terrain, ce sera une paire de relayeurs-récupérateurs ultra complémentaires composée de Gatuso et Seedorf. 


Le premier nommé, surnommé "le chien de garde", se montrait d'une agressivité folle devant la défense. Limité techniquement mais impeccable à la récupération et dans ses déplacements, il était la pierre angulaire de l'équilibre du club. 


Quant à Clarence Seedorf, il s'agit là du milieu de terrain polyvalent par excellence. Physiquement incroyablement musclé, il possédait l'une des plus belles frappe de balle du monde. En témoigne ce but légendaire.

Sur le front de l'attaque, ce Onze comportera tout simplement 3 Ballons d'Or sur les 4 joueurs présents. A gauche, on retrouvera Andriy Shevchenko , auteur de 173 buts en 296 matchs avec le Milan. Il obtenait la plus belle distinction  individuelle  en décembre 2004.

En tant que numéro 10, la place ne peut être décernée qu'à Kaká . Le joueur brésilien a également  reçu le Ballon d'Or en 2007. 

​​Le dernier détenteur de ce prix est Marco Van Basten. Joueur du Milan de 1987 à 1995, il a participé à la défaite de son club contre l'OM en 1993. Contrairement aux deux autres joueurs cités, il a reçu plus d'un Ballon d'Or : 1988, 1989 et 1992. 

Une légende. 


Enfin, en tant qu'avant centre, Zlatan Ibrahimović pourrait avoir sa place. Il suffit de  regarder  ses plus belles réalisations avec le A.C. Milan pour s'en convaincre.

​​

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages