Le Racing 92 avec Ben Volavola en dix contre Bordeaux-Bègles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ben Volavola. (Baptiste Paquot/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour défier l'UBB dimanche soir en barrages, le Racing 92 alignera, en l'absence de Finn Russell, le Fidjien Ben Volavola à l'ouverture. Nolann Le Garrec est aussi titulaire.

Après s'être sorti dimanche dernier d'un « huitième de finale » délicat contre Toulon (21-16 pour la dernière journée de la saison régulière), le Racing retourne en barrages sur des lieux qui lui ont réussi en Top 14 (victoires lors des deux dernières saisons régulières), moins en Coupe d'Europe (défaite en quart de finale l'année dernière sur une pénalité de Jalibert à la 82e minute).

lire aussi

Le calendrier des barrages du Top 14

Pour ce « quart de finale », Laurent Travers et son staff peuvent compter sur le même groupe que contre Toulon, ce qui signifie que l'ouvreur écossais Finn Russell (entorse du genou gauche à la fin de la demi-finale de Coupe d'Europe perdue contre le Stade Rochelais), Baptiste Chouzenoux (épaule en huitièmes de finale de Coupe d'Europe contre le Stade Français), Kurtley Beale (genou) ou Olivier Klemenczak (clavicule contre Biarritz) ne sont pas opérationnels. Cela s'ajoute aux absences longue durée de Teddy Iribaren et Fabien Sanconnie.

À Chaban, le Racing alignera un quinze similaire à celui ayant démarré contre Toulon à quatre exceptions près : excellent pour son entrée en jeu contre Toulon, le pilier droit Trevor Nyakane attaquera à la place de Cedate Gomes Sa. Même chose pour le demi de mêlée Nolann Le Garrec qui commencera, laissant à l'expérimenté Maxime Machenaud le soin de finir ; idem pour le talonneur Teddy Baubigny, chargé de démarrer cette fois. Enfin, à l'ouverture, le choix initial s'est porté sur Ben Volavola plutôt qu'Antoine Gibert.

lire aussi

Gaël Fickou (Racing 92) : « Si on veut être champion... »

Pour le reste, la ligne d'attaque avec Imhoff, Fickou, Vakatawa, Thomas et Spring est reconduite. Tout comme la troisième-ligne Lauret, Diallo, Tanga et l'attelage Le Roux-Bresler. Présent sur le banc dimanche dernier, Eddy Ben Arous est remplacé par Guram Gogichashvili.

L'équipe du Racing 92

Spring - Thomas, Vakatawa, Fickou (cap.), Imhoff - (o) Volavola, (m) Le Garrec - Diallo, Tanga, Lauret - Bresler, Le Roux - Nyakane, Baubigny, Kolingar.
Remplaçants : Chat, Gogichashvili, Palu, Hemery, Machenaud, Gibert, Chavancy, Gomes Sa.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles