Le Racing sans Gaël Fickou ni Virimi Vakatawa

Gaël Fickou, touché au genou en amical, sera le grand absent de cette première journée de Championnat. (L. Hahn/L'Équipe)

Pour son premier match de la saison, samedi contre Castres, le Racing évoluera sans ses deux centres internationaux. En revanche, Cameron Woki, la recrue star, sera présent, en troisième ligne.

Pour l'ouverture du Championnat, samedi face à Castres (15h00), le Racing sera particulièrement diminué. Laurent Travers, le coach, devra en effet se passer des services de Gaël Fickou, Virimi Vakatawa, Asaeli Tuivuaka, Baptiste Chouzenoux et Fabien Sanconnie, tous blessés, et de quelques joueurs internationaux concernés. S'ajoutent aussi les absences de Juan Imhoff, Trevor Nyakane, Veikoso Poloniati et Warrick Gelant qui n'ont pas encore rejoint l'effectif. Un gros coup dur qui fait le bonheur d'Enzo Benmegal, jeune ailier de 18 ans. Cameron Woki, la recrue phare de l'été, commencera la rencontre, non pas en deuxième ligne mais dans la peau d'un troisième ligne aile.

A Castres, Pierre-Henry Broncan a moins de problèmes dans son effectif même s'il a dû composer sans Benjamin Urdapilleta, retenu par la sélection argentine. Broncan, qui a effectué la quasi intégralité de son marché en Pro D2, a décidé d'aligner au centre Adrien Séguret qui arrive de Grenoble et Gauthier Maravat, en provenance d'Agen, au poste de deuxième ligne.

La composition du Racing 92

Spring - Dupichot, Klemenczak, Chavancy (cap.), Benmegal - Russell, Le Garrec - Woki, Kamikamica, Diallo - Palu, Le Roux - Gomes Sa, Chat, Kolingar.
Remplaçants : Tarrit, Ben Arous, Bresler, Baudonne, Iribaren, Gibert, Tabuavou et Kharaishvili

La composition de Castres

Dumora - Palis, Combezou, Seguret, Nakosi - Le Brun, Arrata - Champion de Crespigny, Delaporte, Babillot (cap.), Staniforth, Maravat - Hounkpatin, Barlot, De Benedittis.
Remplaçants : Colonna, Tichit, Vanverberghe, Pieterse, Raisuqe, Fernandez, Zeghdar, Azar.