Il raconte son calvaire sur le Tour de France

Souvent annoncé comme l’une des meilleurs chances françaises pour remporter le Tour de France, Thibaut Pinot a toutefois connu de très grosses déconvenues sur les routes de la Grande Boucle. A plusieurs reprises, le coureur de la Groupama-FDJ est tombé de haut sur la plus belle des courses. Le Tour de France 2013 laisse notamment un terrible souvenir à Pinot.

Pour Thibaut Pinot, la saison 2023 de cyclisme sera sa dernière. En effet, le Français l’a annoncé ce jeudi, il prendra sa retraite à l’issue de cet exercice. Pour le coureur de la Groupama-FDJ, cela sera alors l’ultime occasion de bien figurer sur le Tour de France. Alors que Pinot a connu de gros succès sur la Grande Boucle, de grosses déconvenues sont venues plomber ses espoirs de ramener un jour le maillot jaune sur les Champs-Elysées. Et voilà qu’au moment de faire le bilan de sa carrière, Thibaut Pinot garde le Tour de France 2013 en travers de la gorge.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Pire moment en terme de souffrance »

« Il a fait mal celui-là. Ça a été un tournant dans ma carrière. Après le Tour 2012, forcément j'arrivais en tête d'affiche, presque favori pour la presse, nouveau Hinault. Et j'étais cramé avant le départ, angine blanche à mi-course, monter le Ventoux avec 40 de fièvre sous 40 degrés. Je m'en souviendrai toute ma vie, pire moment en terme de souffrance. Déjà monter le Ventoux à 100 % c'est…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com